Puisque le temps est à la polémique, je me dois de me défendre face aux attaques de celui qui se prétend mon père spirituel. Je ne renie d'ailleurs pas l'influence de ce triste sire sur moi et n'ai jamais cherché à la cacher ni à en minimiser les conséquences contrairement à ce qui est dit ici-bas. Par exemple, je fais plus attention à ce que je mange depuis que je le connais...

Lorsque je parle de plagieur à ton égard, papa, c'est que je sais de quoi je parle contrairement à toi. Sache qu'il est fréquent pour les pères de singer leur fils lorsque ceux-ci entrent dans l'adolescence, ils y retrouvent leur jeunesse perdue à jamais, et tu en es un bon exemple. Lis la suite mon daron.

Certes de "Bouffay Undermix" il n'existe point mais tout ce tu avances d'autre est faux et tu me forces, papa, à me replonger dans de vieilles histoires... Vieilles histoires qui bien des lecteurs et lectrices de ce blog pourront confirmer, hélas pour toi. C'est triste de voir un père tant méconnaître son "fils"... Pourtant t'es fan de Joey il me semble ...

Alors, l'avatar existait déjà à Bouffay, ce n'était pas Grok, enfin ce n'était pas son nom mais il s'agissait de "Selecta Mexa", un peu plus sage, moins schizophrène. On pourrait évidemment évoquer  "Mexa", "Exam" voire "Skame" mais là c'est de la préhistoire. Enfin disons la période canine. Quand tu marques ton territoire sur les murs de la ville en pissant de l'encre. (je n'ai jamais eu un territoire très étendu...)

Si différent qu'il soit du Grok, Selecta Mexa était tout aussi prolifique... il inondait les boîtes à gants des bagnoles de ses amis de mixtapes compilant les plus grosses tueries dancehall, rub-a-dub ou roots du moments ! De pur mixtapes fabriquées avec deux platines, une vinyl et une cassette , un ampli et mes deux mains. Equipement rudimentaire mais c'est l'investissement de soi qui compte... Et contrairement à tes motivations, il n'y avait aucune arrière-pensée mercantile ou volonté de se produire en spectacle. non juste l'amour de la musique.

Alors j'en appelle aux Laze, Ethologues, Ghislain et Grokette ! Dites au moustachu qui était le premier à faire des compils de nous deux. dites-lui à ce prétendu père qui ne connait pas la jeunesse de son fils que bien que le nom fût différent le talent du mix existait bien avant que lui apprenne qu'on puisse faire de la musique avec des platines vinyl.

Ben oui, mon dabe, ton fiston recelle des trésors cachés que tu ne soupçonnais pas et trop pressé de le corriger, c'est lui qui te fout la branlée...