Je pensais à un truc... Il est courant d'admettre que le golf et le polo sont des sports de bourges surtout chez ceux qui constituent ce que l'INSEE désigne comme les "classes populaires", d'ailleurs l'idée n'est pas totalement fausse... Mais ce qui m'étonne c'est d'observer l'engouement actuel pour une compétition de football auquel participe, entre autre ces classes populaires. En effet qu'est-ce que le football actuel (pour les "grandes équipes") sinon que 22 millionnaires qui jouent à la baballe ? Personnellement je trouve ça paradoxal, mais je vais sûrement trouver un spécialiste qui va m'expliquer que je me trompe...